Banniere FR 1980x500.2png.png

GYN'OV : 1er Congrès Européen de la Restauration Génitale

 
 
 

La GYNÉCOLOGIE est à coup sûr bé-nie-des-dieux !

Que d’émotions, de bonheurs de découvertes scientifiques n’avons-nous pas traversées depuis près d’un demi-siècle !

Allez, fermez les yeux et rappelez-vous : Merci Raoul Palmer et votre première coelio mondiale en 1943. Puis dès 1970 ce fut la Contraception, avec ses polémiques et innovations. Merci Lucien Neuwirth, le Planning (MFPF) et les féministes. Dans le même temps c’est l’irrésistible poussée des Français et de leurs techniques chirurgicales mini invasives per coelio avec l’équipe de Vichy puis celle de Clermont-Ferrand. Merci Hubert Manhes, Maurice Antoine Bruhat…, sans oublier le flamboyant Daniel Dargent et le développement  de sa chirurgie génitale à Lyon… puis ce fut l’apothéose de la naissance de Louise Brown le 25 juillet 1978. Merci Patrick Steptoe et Bob Edwards au Royaume Uni, à Jean Cohen et René Frydman en France... L’engouement irrésistible pour la Ménopause… La mise au point du RU 486 qui permet aujourd’hui les IVG non chirurgicales. Merci à Etienne Emile Baulieu. Les progrès dans le traitement de l’incontinence urinaire. Merci au TVT de Ulmsten et Petros…. Puis la compréhension du rôle des HPV dans l’oncogenèse du col de l’utérus avec en 2006 la vaccination contre les HPV ! Merci à Harald zur Hausen, prix Nobel 2008 et à Joseph Monsonego en France.

Oui nous avouons avoir vibré, nous être enthousiasmés, avoir eu le cœur battant, la conscience aigüe - avec vous - d’avoir été les acteurs de ces progrès décisifs et historiques.

Alors la fête est-elle finie et allons-nous nous laisser aller avec nostalgie maintenant, à nous bercer de nos seuls souvenirs ? Les jeunes générations de gynécologues seront-elles condamnées à vivre sur les lauriers de leurs ainés ?

Oh que NON ! La Fête de la Gynécologie continue ! Car s’ouvre à nous dés à présent un nouveau champ d’intérêts : les recherches et les innovations en RESTAURATION GENITALE dont le pionnier est en France Bernard Jean Paniel (Merci B.J).

Les progrès décisifs en ce domaine sont désormais rendus possibles grâce à l’avènement de nouvelles technologies comme les Leds, les radiofréquences, les lasers vaginaux, les extraordinaires propriétés de l’acide hyaluronique qui ne fait pas que « remplir » mais aussi restaure, les propriétés exceptionnelles du tissus graisseux, le PRP (plasma riche en plaquettes), les techniques de lipo- fillings, d’injections de botox du détrusor…

Vous voulez tout savoir de ces nouvelles stratégies thérapeutiques, en comprendre les modes d’action et vous y former pour certaines d’entre elles afin de répondre aux souhaits de vos patientes en matière de restauration sexuelle et esthétique ? Vous souhaitez aussi visiter ou revisiter par la même occasion les données physiopathologiques actuellement disponibles sur l’orgasme, le désir et le plaisir ... ?

Alors c’est bien sûr à GYN’OV, le premier Congrès du genre, qui plus est Européen que vous devez absolument vous inscrire dès à présent.

Ce Congrès est résolument pluridisciplinaire : à GYN’OV, nous réunissons autour de nous pendant 2 jours toutes les autres spécialités qui partagent à un titre ou un autre le même intérêt que nous pour la restauration génito-urinaire, ainsi urologues, dermatologues, chirurgiens plasticiens esthétiques, médecins et sexologues… :  Les expériences de nombreuses sociétés savantes Européennes (CERRG - SICPRE - SEGERF) de restauration génitale décident d’unir leurs savoir et leurs forces à celles françaises (GRIRG et Gynécole) en 1 grand Congrès : GYN’OV.

Nous vous attendons les 29 et 30 novembre 2018 à Paris pour deux journées d’innovations et d’enseignements très pratiques.

Les Directeurs Scientifiques :

 
 
 

Avec le soutien institutionnel de :